Les rugbymen audomarois, pour la première rencontre de Fédérale 3 du club, ont eu le redoutable honneur d’affronter une des pointures du groupe. Il faut dire que le règlement est ainsi fait et que les promus rencontrent d’emblée les équipes qui étaient le mieux classées la saison précédente. Du côté de l’encadrement, on ne se faisait guère d’illusion quant au résultat de la partie tant Houille semblait supérieur sur le papier. Houille, c’est seize ans de fédérale 3, quelques apparitions en Fédérale 2, une grosse structure rugbystique et surtout un des clubs phares de la région Ile-de- France. Mais ce n’est pas pour cela que les joueurs du RCA ont démarré la partie la peur au ventre. Tenant la dragée haute à leur adversaire durant les 20 premières minutes. Mais en face, cela allait très vite, le soutien était permanent et il fallait bien se rendre à l’évidence que les banlieusards étaient plus complet dans toutes les lignes. C’est sur le score de 32 points à 3 que les joueurs regagnaient les vestiaires. De retour sur le pré, les protégés du quatuor Bruges-Cayre- Ducasse et Mancey repartaient de belle manière et gênaient à nouveau des Parisiens qui n’étaient plus si souverains. Alors qu’il restait un peu moins d’un quart d’heure à jouer, le score était de 51 points à 3 mais c’est à ce moment que les joueurs au héron éprouvaient le besoin de souffler et que les locaux portaient l’estocade. 81 points à 3, le score est lourd pour des Audomarois qui n’ont jamais fermé le jeu, qui ont toujours essayé d’aller de l’avant mais qui se sont heurtés à une formation qui maîtrise ce niveau depuis des années. L’apprentissage est difficile et il faut espérer que la roue tourne bientôt en faveur des hommes du président Baudelle que leur adversaire du jour ont tenu à saluer pour leur bravoure et leur fair-play. L’équipe réserve , qui a également connu l’accession disputait quant à elle son premier match d’Excellence face à la réserve de Houille. Le score n’est pas aussi conséquent mais la aussi on a pu voir que le fossé est énorme entre le championnat de ligue et celui de niveau national. Pour la p’tite histoire, c’est Clément Tronche qui a marqué l’essai audomarois et le RCA s’est incliné 56 points à 7.

Dimanche, au stade Gaston Bonnet à 15 heures, l’équipe fanion affrontera celle de Courbevoie, un des autres gros morceaux du groupe qui vient de disposer d’Armentières sur le score de 40 à 27. La réserve sera, elle opposée à celle de Courbevoie sur le stade Charles-de- Gaulle coup d’envoi à 13h30. 

Les supporters sont attendus en nombre et l’entré sera gratuite.