Alors que le R.C.A est désormais assuré de participer aux play-off en demi-finales aller et retour, la
réception du leader incontesté Amiens avait valeur de test en vue des échéances capitales à venir.
Les Audomarois avaient à faire face à un pack picard très expérimenté, mobile et actif et de manière
générale à une équipe efficace et joueuse, qui n’a jusqu’alors laissé planer aucun doute quant à ses
objectifs ambitieux cette saison encore.
Passé le premier quart d’heure au cours duquel les deux formations se jaugèrent, le rythme devint
vraiment soutenu avec des phases offensives menées par chacun des adversaires dans le secteur où
il se sentait le plus à l’aise, à l’avant pour Amiens, à l’arrière pour Saint-Omer.


Loann Gillebert profitait au pied de fautes des visiteurs mais c’est bien ces derniers qui menaient à la
marque à la pause grâce à un essai consécutif à un « groupé-pénétrant » d’école : 5.8.


En seconde période les « noir et Blanc » tentaient de nombreuses combinaisons et parvenaient à
bousculer la belle mécanique Amiénoise.
Paul Ducrocq d’abord inscrivait un bel essai en débordant son vis-à-vis puis Axel Chevalier en
embuscade contrait un dégagement pour filer seul entre les perches.
On parvenait à quelques minutes du terme à un magnifique score de parité 18.18 qui traduisait
parfaitement le suspense intense et la valeur des deux formations qui dans l’ensemble se
maitrisaient, mais le sort en décida autrement sous la forme d’une pénalité à quelques trente mètres
des poteaux magistralement transformée par l’ouvreur d’Amiens (18.21).


Il est des défaites encourageantes et celle-là en fait partie où l’on aura pu voir les réelles dispositions
de l’équipe au héron et tout le travail qu’accomplit le quatuor de coaches Bruges-Cayre-Ducasse-
Mancey.
On regrettera seulement au terme des deux rencontres (Réserve et fanion) la blessure au genou du
fer de lance et homme fort de l’équipe réserve, Clément Tronche.