Malgré quelques absences notables, entre autres Ludovic Poret ou Jérémy Delbecques pour raison professionnelle et encore Julien Gérard puis Nicolas Bertagnol pour blessure, le R.C.A a livré une très belle prestation au stade du parc à Rueil dans les Hauts de Seine près de Paris.

Alors que l’équipe 2 limitait la casse grâce notamment à une très bonne période et une domination en mêlée fermée avec un étincelant Thomas Provin, la formation fanion abordait sa rencontre plus libérée que lors de ses précédentes.

Sans complexe les hommes du président Baudelle restaient concentrés en défense et se montraient volontaires à chacune de leur possession de balle.

Dés lors de nombreuses offensives purent être envoyées et les « Noir et blanc » eurent l’occasion de régulièrement camper dans les 22 mètres adverses. 

Dommage cependant le secteur de la touche peinait ! Dommage la concrétisation des moments forts ne se finalisait pas ! Dommage encore les locaux possèdent une arme redoutable, des avants expérimentés passés maîtres dans la technique du « groupé-pénétrant » et de la « cocotte ».

A la pause les coéquipiers du capitaine Hernu viraient avec un petit retard de 3 points à 12 grâce à une pénalité de Loann Gillebert qui récidivait à l’entame de la seconde mi-temps (6 .12) permettant pour l’occasion au R.C.A de pouvoir alors bénéficier d’un point de bonus défensif. 

Mais les banlieusards parfois mis à la peine surent réagir et se libéraient par un essai dans le dernier quart d’heure, en force et en comptant de nouveau sur le paquet d’avants.

Les supporters rassurés pouvaient souffler car le score était acquis même si les joueurs Audomarois luttèrent jusqu’au bout comme à leur habitude justifiant là leur formidable état d’esprit.

L’essai de la dernière minute alourdit injustement le score pour une victoire bien méritée des Rueillois mais qui ont dû faire face à une superbe opposition des Audomarois. 

Ce dimanche 8 octobre de repos, sera le bienvenu pour se projeter au mieux sur la confrontation importante du 15, à domicile, contre Soissons sur la pelouse du stade Charles de GAULLE.