Les lillois de l’IRIS club viennent de subir à domicile un revers face à Saint-Pol et se déplacent à Saint- Omer avec de fermes intentions de victoire sous peine d’être quelque peu distancés au classement. D’entrée ils monopolisent le cuir et attaquent à tout va, par vagues et mouvements incessants d’autant que bien gavés en munitions en dominant le secteur de la touche.

Alors le R.C.A résiste. Même réduit à 14 avec la sortie ponctuelle pour dix minutes sur carton jaune de l’homme en forme du moment, Jérôme Ferrez, il défend… il défend juste, il défend bien !

C’est sur un score nul et vierge que les deux équipes se séparent à la pause avec il faut le dire, des défaillances de part et d’autre des buteurs !

Sous un beau soleil glacial et encouragés par les supporters une fois encore venus en nombre les Audomarois sont plus fringants sur le terrain mais le jeu est extrêmement équilibré, voué vers l’offensive des deux côtés et, tous en sont persuadés, prêt à basculer à tout moment.

Le sort se décide à la soixantième minute alors que Clément Race, l’ouvreur, profite d’un flottement de l’arrière garde des visiteurs pour aplatir entre les poteaux, immédiatement imité par Louis Caloin rentré en lieu et place de Paul Ducrocq en délicatesse avec sa cuisse. 

Loann Gillebert ne rate pas les occasions de transformer et de donner plus d’ampleur au score (14.0). Le break est fait, en moins de cinq minutes par des « noir et Blanc » qui font preuve pour l’occasion d’un bel esprit de groupe, soudé et vaillant.

Dès lors la confiance est bel et bien Audomaroise et les coéquipiers du capitaine Yohann Caron poussent jusqu’au bout, ne relâchant en rien leurs efforts qui seront récompensés puisque dans les derniers instants et sur une touche à cinq mètres de la ligne, un ultime élan conjugué de tous les avants permettra à Benoit Hannebicq, en force, de marquer en coin un troisième essai synonyme de point de bonus offensif. (19.0).

L’équipe deux du R.C.A est à créditer d’une très belle prestation face à son homologue de Lille avec en prime deux essais de Romain Desgardin et de Tanguy Godin et une belle intégration des frères Finet (Gaëtan et Timothée). Mais les automatismes ne sont pas encore parfaitement au point et les expérimentés lillois l’emportent finalement 24 points à 12.

Dimanche prochain 25 novembre le R.C.A se déplace à Grande-Synthe pour y affronter le RUDL. (Départ du café le Week-End à 11 heures)