Après un mois de trêve, les hommes de Damien Duriez retrouvent le chemin du terrain dimanche contre Saint-Omer. Face à un concurrent direct à l'accession, les Flamands n'ont pas le droit à l'erreur, surtout à domicile.

Le contexte.- Toutes les deux candidates affichées à la montée en Promotion honneur, première série, les formations bailleuloise et audomaroise savent que le vainqueur de cette première confrontation de l'année aura un premier avantage sur le perdant. Alors que l'équipe de Flesselles, leader du championnat, a pris un léger avantage au classement après la précédente journée, les confrontations directes comme celle-ci auront une haute importance sur l'issue de cette saison.

Les antécédents.- Le XV bailleulois et le RC audomarois se connaissent très bien. Rien qu'en remontant légèrement le temps sur l'exercice 2011-2012, ces deux équipes s'étaient rencontrées pas moins de trois fois (voire six en prenant en compte le match qui opposait les équipes réserves).

Alors que les Flamands l'avaient emporté lors des deux confrontations de la saison régulière, Saint-Omer avait pris sa revanche de la plus belle des manières en finale de troisième série.

Un parcours identique.- Sept : c'est le nombre de points qui sépare les deux équipes aujourd'hui (au goal-average, 156 pour les Audomarois ; 147 pour les Flamands). Respectivement deuxième et troisième, Saint-Omer et Bailleul ont chacun remporté cinq victoires pour une seule défaite encaissée, et avec autant de points de bonus (5). • F. D. (CLP)

XV BAILLEULOIS - RC AUDOMAROIS, dimanche à 15 h, au stade Mallet-Debeune.