« Dominer n’est pas gagner » ! C’est ce que l’on retiendra de la première période de cette superbe rencontre opposant deux formations joueuses à souhait.En effet les Lillois firent étalage de leur classe, dominant les débats, monopolisant le cuir en campant résolument dans la partie de terrain Audomaroise. « Cela fuse de partout ! » avouait le président Philippe Baudelle, tout à la fois craintif et admiratif!

Seulement voilà, c’est surement dans ce secteur défensif où les joueurs de Saint-Omer ont surtout évolué, eux qui ne paniquèrent pas, qui restèrent soudés, arque boutés sur leur ligne et solidaires dans l’effort.Puis ils surent concrétiser leurs maigres temps forts, témoin cette pénalité de Loann Gillebert suite à une rare incursion (3.0) alors que les visiteurs rataient eux l’occasion d’ouvrir la marque (12 ème). Témoins également ce superbe essai de ce même Gillebert mis sur orbite par Clément Blary après une récupération du ballon de Yann Boddaert et cet autre coup de pied au but à l’ultime minute de la mi-temps, conclue sur le score flatteur pour le R.C.A de 13 points à 0.

Il en fût tout autrement en seconde période. Revenus sur le pré avec les mêmes intentions offensives les visiteurs étaient rapidement cueillis par un contre de l’inévitable Kévin D’Hulster qui après une course de cinquante mètres aplatissait en coin (18.0).Ragaillardis les locaux désormais pressaient haut, imposaient leur style et retrouvaient leurs automatismes. Une pénalité vite jouée avec un magnifique Julien Gérard en pivot, permettait à Paul Ducrocq d’aggraver le score (23.0).Le quatuor d’entraîneurs Bruges-Cayre-Ducasse-Mancey procédait alors à plusieurs changements pouvant compter pour l’occasion sur un « banc » solide. A l’avant par exemple on notait les bonnes rentrées d’Anthony Kokel et du toujours jeune Armand Obert.

Le talentueux ailier de l’Iris réduisait bien le score en bout de ligne malgré un superbe retour de Ducrocq (23.7) mais il ne faisait pas douter les « Noir et blanc » qui empochait le point de bonus offensif par un dernier essai rageur du centre Nicolas Bertagnol (30.7).En cette fin de première phase et alors qu’il ne reste plus qu’un rencontre avec la réception de Laon le 8 janvier prochain, le Rugby-Club Audomarois affiche un total époustouflant de 9 victoires sur 9 rencontres effectuées : de quoi passer de bonnes et sereines fêtes !...

L’équipe 2, après deux revers consécutifs, s’est complétement retrouvée en s’imposant contre son homologue Lilloise, solide leader de la poule et invaincue jusqu’alors. Grâce à quatre essais de Louis Caloin après une belle envolée, Nicolas Isaert suite à un exploit personnel, Nicolas Baudelle sur une pénalité rapidement jouée et Antoine Leroy par une opportune interception, grâce également à des points au pied inscrits par Clément Lemaire, les Audomarois l’emportent 34 points à 22. Ce succès est de bon augure pour la deuxième phase où la réserve du R.C.A pourra nourrir elle aussi de réelles ambitions.